Accueil > Accueil >> Blog >> Erquinghem-Lys: un nouveau concept de marche nordique qui séduit

29/03/2016

Erquinghem-Lys: un nouveau concept de marche nordique qui séduit

Avec ses bâtons à ressort, cette nouvelle discipline issue de la marche nordique, le bungy pump, permet d’acquérir un renforcement musculaire. Le coach, Jean-Pierre Loison, s’est formé auprès d’une Finlandaise, Arja Meyer.

Article lavoixdunord.fr

 

  Le ressort du bâton fait la différence avec celui de la marche nordique. Ce qui intensifie l’effort, par la pression qu’on peut graduer, la charge de résistance allant de 4 à 10 kg. Une douzaine de marcheurs nordiques apprécient cette discipline toute nouvelle. « Un bel effort physique mais dans la douceur », commente Jean-Luc, l’un des membres du groupe qui se retrouve d’une à trois fois par semaine à la plaine sportive autour de Jean-Pierre Loison, leur coach.

Formé à la marche nordique il y a quatre ans, il s’est spécialisé dans le bungy pump avec Arja Meyer, Finlandaise, qui enseigne ce nouveau sport. Cinq entraîneurs sont formés dans la région, à Grande-Synthe, Roncq et Erquinghem.

« Je cherchais un sport qui ne soit plus la course qui provoque des soucis au niveau articulaire », explique Jean-Pierre Loison, qui a pratiqué le judo à Lille. « Je ne faisais pas de sport du tout avant », note Claude. Catherine apprécie de pratiquer dehors. Tous aiment l’équipement simple et l’esprit de bonne humeur du groupe dont la moyenne d’âge tourne autour de 50 ans. Les bâtons ne sont pas donnés (90 euros) mais on peut tester avant d’adhérer.

« On se sculpte »

On peut en attendre un renforcement musculaire : « On se sculpte », sourient ces dames. « C’est plus tonique, plus en profondeur » que la marche nordique. Paddle, gondolier, saut d’écolier sont autant d’exercices à effectuer avec les bâtons durant l’heure et quart de pratique. Ils peuvent aussi monter la petite colline de la plaine sportive : « c’est plus cardio » apprécie le coach. Et marcher dans les rues comme ceux de la marche nordique (80 adhérents).

Ils arrivent justement, les marcheurs nordiques, avec leur coupe-vent rouge siglé « Nordic Walking », en deux groupes, l’un plus rapide (8 km/h) et l’autre plus lent, avec Antoine, second entraîneur. Ils partagent avec ceux du bungy pump les exercices d’étirements, sur le terrain synthétique de la plaine sportive. Depuis un an, des jeunes se retrouvent pour s’entraîner à la compétition de marche nordique (Marche nordique Tour) le lundi soir. Entraînement bungy pump lundi à 9 h 30, mercredi à 18 h 30 et samedi à 9 h. Marche nordique lundi à 18 h 30, jeudi à 18 h 30 et samedi à 9 h. Rendez-vous à la plaine sportive.

 

Retour à la liste des articles